Le diamant, une histoire d’aujourd’hui et de demain

D’après nos connaissances actuelles en minéralogie, nous savons que les minéraux résultent de diverses processus tel que la cristallisation des liquides.

Les assemblages de minéraux forment par la suite des roches qui peuvent êtres utilisées dans diverses domaines ; comme par exemple avec la smectite, composant bien connu du médicament portant le même nom.

Il existe aussi d’autres utilisation des minéraux, par exemple en joaillerie avec le rubis, le saphir ou encore l’émeraude et le diamant.

Dans notre cas nous nous intéresserons plus particulièrement au diamant.

Brève présentation du diamant

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Avant tout chose il faut savoir que le nom de « diamant » vient du latin, adamantis et signifie « invincibilité ».

Il est formé dans les profondeurs de la Terre, à des température avoisinant les 1200 degrés et des pressions aux alentours de 5 Gpa et se compose uniquement d’atomes de carbones arrangés de manière cubique, octaédrique ou tétraédriques qui sont des assemblages rendant le minéral extrêmement compact, expliquant sa dureté.

Des diamants

Des diamants

Par ailleurs, selon l’échelle de dureté, celle du diamant vaut 10 ce qui signifie que jusqu’à ce jour le diamant reste l’élément le plus « dur » de la planète.

L’importance des conditions formations initiales

Comme vus précédemment, le diamant ne peut être formé qu’à certaines conditions qui ne peuvent être réalisés qu’à une certaine profondeur sinon l’assemblage des carbones entre eux est modifié et donnent généralement de la graphite qui est le polymorphe du diamant ; ce qui signifie qu’ils ont la même structure chimique mais que les carbones qui les composent ne sont pas agencés de la même manière ce qui a pour conséquence un changement de structure global et un aspect diffèrent du minéral formé.

Après la question des conditions initiales se présentent celle de l’exploitation du diamant. En effet puisque celui ci est formé dans les profondeurs de la Terre, comment se retrouve-t-il à la surface ?

L’exploitation du diamant par l’homme

Après de nombreuses recherches sur le fonctionnement de la tectonique des plaques, la communauté scientifique a découvert que les diamants étaient formés par le refroidissement en profondeur d’un magma riche en carbone et que celui ci remontait à la surface sous forme de gisement.

L’étude approfondie des sols par les géologues a donc permis l’exploitation de ce précieux minéral par l’homme.

Néanmoins il y a peu, une pierre possédant pas moins de 30 000 diamants a été découverte en Russie. Cette découverte soulève de nombreuses question sur les connaissances que nous possédons en minéralogie.

Une découverte énigmatique

Il y a peu de temps, les exploitants du gisement de diamant OudatchnaÏa (situé en Russie) ont découverts une pierre incrustée de pas moins de 30 000 diamants.

Cette pierre a été remise à l’Académie des sciences de Russie. Cette découverte reste pour le moment une énigme à part entière puisqu’elle remet en cause les connaissances que nous avons de la formation de ce minéral.

Les géologues ont donc décidés de se pencher avec ps d’intérêt sur les réactions chimiques se déroulant dans le diamant lors de sa formation puisqu’elles demeurent pour la plupart mal connues.

C’est pour cette raison que d’ici les prochaines semaines des recherches vont être menées afin de déterminer la composition chimiques des diamants ce qui permettra aux scientifique d’en déduire le contexte de formation et donc par la même occasion l’origine.

Cette découverte pourrait dans les semaines qui viennent bouleversée les connaissances que nous avons sur ce qu’il se passe dans les profondeurs de la Terre.